Pourquoi l'adoption ?

Depuis quelques années, les animaleries et grandes surfaces spécialisées en vente d'animaux prolifèrent avec un seul objectif : faire du profit.

Peu de contrôles efficaces régulent ce commerce juteux en dépit des plaintes quotidiennes déposées par les clients. En effet, la plupart des animaux vendus sont malades et décèdent peu de temps après leur achat.

Il est vrai que les conditions de vie dans ces magasins ne sont vraiment pas adaptées aux besoins des animaux.

Séparés trop tôt de leur mère, exposés toute la journée derrière une vitre, sans air frais, sans espace pour bouger, les animaux ne peuvent s'épanouir sainement.

N'offrez jamais un animal comme cadeau, même si vous êtes persuadé qu'il fera plaisir.

C'est aux futurs maîtres de prendre cette décision ! Un animal n'est ni un jouet, ni un meuble !

Le commerce d'animaux représente non seulement un chiffre d'affaire colossal, mais aussi tout un réseau de trafics et de vols. Ces derniers mois, les importations de chiens en provenance des pays de l'Est se sont multipliées de façon vertigineuse. Arrivés en France, épuisés, malades, maltraités, beaucoup de ces animaux meurent pendant le transport.

Il faut mettre un terme à tous ces magasins qui ne considèrent l'animal que comme une simple valeur marchande.

On n'achète pas un animal comme un achète un jouet.

 

ADOPTEZ !

Les refuges des associations de protection animale regorgent de milliers de chiens et de chats, souvent jeunes (et même de race), qui attendent désespérément un maître, une famille.

Adopter un animal est un réel acte d'amour qui comblera aussi bien l'adoptant que l'animal. les associations sauront vous trouver le compagnon qu'il vous faut.

Mais réfléchissez bien, adopter un animal est une décision importante qui vous engage pour de nombreuses années.

 

Non au N.A.C. !

Actuellement, dans les animaleries, la mode est aux N.A.C. (Nouveaux Animaux de Compagnie) : Pythons, mygales, chiens de prairie, autant d'animaux exotiques qui ne sont pas à leur place en captivité dans notre pays. En les prélevant de leur milieu naturel, vous risquez de mettre en péril de nombreuses espèces et pouvez également contracter des maladies dont ses animaux sont parfois porteurs. 

Si vous aimez ces animaux, laissez-les vivre à l'état sauvage.